Ikonal    Le Blog    Contact    Archives    A propos    Plan du site    Best Of    Web TVs

La surpopulation en images

   Insolite
↓ Répondre 7 Oct. ikon

Nous somme presque 7 milliards d’êtres humains sur terre et ce chiffre grossi de façon exponentielle. On ne sait pas encore où celà va nous mener mais lorsque l’on voit ces photos de certaines régions très dense en population, ça fait tout de même assez peur. Bye bye l’intimité et la tranquillité.

Répondre //• RSS → Transferer: Facebook   Twitter   E-mail

6 commentaires

↓ Répondre Didier Barthès

C’est une image de la folie des hommes. Quand comprendrons nous que pour vivre durablement sur cette planète et pour la respecter, nous devrons être moins nombreux ? Nous devons d’urgence nous orienter vers une fécondité moins élevée.

↓ Répondre René Varenge

et il y a encore des gens qui veulent que la population continue d’augmenter

↓ Répondre Souleymane GAMBO

C’est vrai ce que vous dites. Mais il y a toujours des terres inoccupées et inexploitées. c’est plutôt la répartition qu’il faut dénoncer. Merci

↓ Répondre Souleymane GAMBO

@Didier Barthès Tant que le problème ne menace pas un pays ses habitants ne comprendront jamais le danger. Ici chez nous au Niger l’heure est à la procréation. On interpelle un célibataire par l’éloge  » on t’a mis au monde mais tu refuse de mettre au monde par méchanceté ».

↓ Répondre Didier Barthès

Il faut en effet changer cet état d’esprit car il risque de mener à la catastrophe. Malgré toute la bonne volonté du monde l’Afrique ne pourra infiniment supporter l’augmentation de ses effectifs. L’Egypte accueille déjà 85 millions d’habitants sur un territoire cultivable grand comme la Belgique et les prévisions de population pour le Nigéria à la fin du siècle s’étagent entre 700 et 900 millions d’habitants. C’est pour les nigérians comme pour la nature une forme de condamnation. Une meilleure répartition est sans doute nécessaire mais elle ne résoudra pas tous les problème, en Afrique comme ailleurs, il est temps de revenir à des effectifs plus raisonnables en faisant tout pour abaisser la fécondité. Sinon ce sont les contraintes (le manque, la famine, les conflits…) qui se chargeront de le faire et cela sera beaucoup plus difficile.

↓ Répondre Un passant

En effet nous devons penser à réduire la population mondiale en se calmant sur la proportion des naissances. La planète actuelle ne peut supporter que 5 milliards d’êtres humains.
http://www.avaaz.org/fr/petition/REDUIRE_LA_SURPOPULATION_TERRESTRE_de_7_Milliards_a_5_Milliards_dhabitants/?copy