Comment faire des avions en papier (12 plans)

Comment faire des avions en papier (12 plans)

Voici 12 façons différentes de fabriquer des avions de papier bien sympa et qui volent ou planent assez bien. Les plans sont assez détaillés, et ce n’est pas précisé mais le matériel utilisé à chaque fois est une simple feuille A4 comme celle que vous utilisez pour votre imprimante …

Personnellement je connaissais les 2 première techniques, j’en connaissais même une 3ème qui n’est pas représentée ici et qui utilisait 2 feuilles, mais je ne m’en souviens plus -_-

comment-faire-avions-papier-plans-122271

 

comment-faire-avions-papier-plans-122272

 

comment-faire-avions-papier-plans-122273

 

comment-faire-avions-papier-plans-122274

 

comment-faire-avions-papier-plans-122275

 

plans-avions-papier-122275

 

plans-avions-papier-12227

 

plans-avions-papier-122271

 

plans-avions-papier-122272

 

plans-avions-papier-122273

 

plans-avions-papier-122274

 

comment-faire-avions-papier-plans-122276

 

Conseils pour faire un avion en papier

Quand on vous parle d’origami, art du pliage de papier, à quoi cela vous fait penser ?

L’un des pliages les plus célèbres a traversé le temps : les avions en papier. Utilisés comme jouets, divertissement ou pour battre des records, ils restent aujourd’hui toujours d’actualité.

Après la lecture de cet article les avions en papier n’auront plus de secret pour vous ! Avant de parler des conseils, parlons un peu d’histoire…

L’origine des avions en papier

On a peu d’informations écrites sur les premiers avions en papier avant 1910 : il semblerait que le papier était utilisé à l’origine en Chine il y a plus de 2000 ans pour créer des jouets. En Asie les cerfs-volants ont toujours été populaires, les premiers d’entre eux étaient faits de papier : on peut supposer que les cerfs-volants ont été suivis ensuite par la création d’avions.

La première création d’avion en papier attestée date de 1909. Vingt ans plus tard en 1930, on attribue à Jack Northrop, un constructeur aéronautique américain, l’utilisation d’avions en papier pour simuler le vol de véritables avions, dans le cadre de ses travaux de recherche pour la société aéronautique Lockheed Corporation.

Au fur et à mesure du temps, les dessins et maquettes d’avions en papier ont été affinés afin d’améliorer leur vitesse, leur élévation et leur apparence.

Entrons dans le vif du sujet, voici nos conseils pour faire un avion en papier

Choisissez un modèle et suivez le tuto

Ikonal regorge de tutos en images pour réaliser pas à pas des modèles d’avions en papier, si vous préférez plutôt en faire un de manière plus intéractive, pensez plutôt à faire un tour sur Youtube où vous trouverez des tutos d’avions allant du plus simple au plus compliqué !

Utilisez du papier de qualité

Un papier sans trous, avec un bon grammage si vous souhaitez un avion plus performant. N’hésitez pas à utiliser du papier photocopié avec du texte, cela rigidifie le papier et facilite la création de plis ! C’est cadeau et c’est John Collins, le designer de Joe Ayoob qui l’a dit (cf. les records du monde) !

Soyez précis : la base

Le pliage d’un bon avion en papier se fait à l’aide d’une règle graduée ! Cela vous assurera :

  • une symétrie parfaite
  • des plis solides

Et donc un avion qui vole suffisamment loin et haut ! A contrario si l’avion n’est pas symétrique cela aura des conséquences sur sa direction et son élévation…

Testez votre modèle et préparez plusieurs exemplaires

Pour vérifier que le modèle vous convienne et éviter tout désagrément, il vaut mieux préparer à l’avance plusieurs exemplaires. Si lors de vos tests les ailes ou le nez s’abîment, votre avion ne risque pas de bien voler.

Si au contraire l’un des avions est mal plié, vous aurez suffisamment d’avions en réserve qui voleront bien potentiellement.

S’entraîner et acquérir en expérience

Sans entraînement régulier on ne peut avoir de bons résultats, comme pour le sport ! Pour obtenir un avion en papier qui vole longtemps et loin il va falloir le lancer de différentes manières avant de trouver la bonne.

Il n’y a pas de secret, vos erreurs et apprentissages vous permettront d’affiner votre lancer, surtout que les avions peuvent avoir des comportements différents selon leur fuselage :

  • les avions au fuselage étroit doivent être lancés rapidement pour voler plus loin
  • les avions au fuselage large doivent être lancés plus lentement car ils voleront plus longtemps

Attention aux ailes

Si lors de vos lancers votre avion n’est pas très stable, il faudrait peut être penser à surélever légèrement ses ailes. Pensez à vérifier également leur pliage et redresser leurs bords si vous avez un doute sur leur symétrie.

N’ayez pas peur de faire les corrections nécessaires

Profitez de votre réserve d’avions en papier pour faire des modifications, en voici quelques-unes proposées par le centre Technopolis si vous faites face aux problèmes suivants :

  • l’avion dévie au lancer : pensez à vérifier et corriger la partie arrière de l’avion, faites des petits plis au besoin.
  • l’avion pique du nez ou au contraire monte trop : pensez à faire des plis au niveau des ailes près de la coque
  • l’avion fait des roulés-boulés : faites des plis au niveau de l’extrémité des ailes
  • l’avion dévie sur un côté : faites un pli dans la coque

Avec tous ces conseils vous pourriez être tenté de battre certains records ou tout simplement de participer à des concours de vol d’avion en papier, comme le Red Bull Paper Wings !

Et les records du monde ?

En 2012 l’Américain Joe Ayoob a obtenu le record du monde de lancer d’avion en papier avec 69,12m de distance parcourue ! Ce record n’a toujours pas été battu à ce jour. L’avion en papier utilisé a été désigné par John Collins, comme quoi plier des avions c’est tout un art!

Il faut savoir qu’il y a eu de nombreuses tentatives au cours du temps pour faire voler des avions en papier toujours plus loin et plus longtemps. En 1998 Ken Blackburn a réussi à faire voler un avion de papier en salle pendant 27,6 secondes. Le record non officiel atteint ensuite avait été de 27,9 secondes, par Takuo Tada.

Prêts à tenter de battre un record ?

Laisser un commentaire